Quand les scouts s’invitent comme bénévoles pour Opération Nez Rouge

On voit souvent les scouts faire du bénévolat pour aider les gens ayant un besoin spécifique. On les voit soutenir leur communauté dans différents événements. Cependant, lors de la nuit du 21 décembre 2018, ce fut pour aider les gens à rester en vie, à ne pas perdre leur permis de conduire et effectuer un retour en toute sécurité.

Une tradition du District de la Montérégie

Depuis plusieurs années, le Centre Communautaire Scout de Saint-Hubert accueille la centrale Nez Rouge de Longueuil et invite les scouts de la Montérégie à participer le dernier soir des travailleurs, souvent le vendredi de la troisième semaine de décembre. Cette année, deux de nos animateurs éclaireurs, Loup et Étang, ont décidé pour la première fois de participer à l’événement. Tout comme notre commissaire Vincent Duval ainsi que plusieurs autres groupes scouts. C’est une période où notre implication est importante.

Déroulement d’une soirée de bénévolat pour l’Opération Nez Rouge

Premièrement, le bénévole doit remplir sa fiche d’inscription et l’envoyer à sa centrale locale où il veut donner son temps. Après quelques vérifications et une approbation d’opérer, une brève formation de 30 minutes s’impose pour explique les grandes lignes et le déroulement. Lorsque le bénévole se présente, il a le choix entre 3 rôles sur le terrain et une dizaine de postes de support capitaux.

Rôles sur le terrain

L’escorte motorisée: C’est la personne qui amène le conducteur et le partenaire à destination. Il suit la voiture du client et ramène les gens pour la prochaine demande de raccompagnement. Il conduit sa propre voiture.

Le conducteur: C’est la personne qui conduit la voiture du client. Avec le partenaire, ils occupent les sièges avant et s’assurent que le client et ses passagers arrivent à bon port en toute sécurité.

Le partenaire: C’est un peu le ou la secrétaire. Il s’assure de prendre en note l’adresse et les informations de la demande, de remplir les différents papiers importants et de collecter les dons. Cette année, une application est disponible et remplace les radios (CB). Une excellente idée rapide et en rodage.

Rôles à la centrale

Si conduire ou être sur la route est moins votre truc, il y a une panoplie de postes disponibles tels que:

  • Accueil des bénévoles;
  • Formation des équipes;
  • Gestion des groupes;
  • Équipes promotionnelles;
  • Répartiteur;
  • Trésorerie;
  • Inscription des bénévoles;
  • Et bien plus encore.

Deuxièmement, il y a la formation des équipes. Vous pouvez arriver sur place avec une équipe complète ou seul. Si vous êtes une équipe incomplète ou par vous-même, on vous affectera d’autres bénévoles pour compléter l’équipe. On vous donne alors votre dossard, votre tablette de papier et les différents items pour pouvoir prendre la route.

Finalement, lorsqu’on vous appèle, un formateur vous donnera les dernières instructions pour prendre et compléter les demandes de raccompagnement. Une fois cette étape franchie, vous êtes prêt à prendre la route et aller chercher votre premier client.

« C’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie »

Totalement! Au début, cela peut faire peur. Conduire une autre voiture que la sienne. Ne pas connaître les gens. Ne pas savoir où l’on va. Toutes ces inquiétudes sont vite rassurées avec la formation, les explications des formateurs et l’encadrement. Une fois votre premier raccompagnement effectué, vous aurez envie d’en avoir un autre, et un autre. De plus, il n’y a pas d’heure fixe sauf la fin de l’opération. C’est-à-dire que vous pouvez quitter quand vous voulez.

Le bonheur de participer à Nez Rouge, c’est d’avoir reconduit une personne de manière sécuritaire ou aider dans la centrale. C’est de savoir que cette personne n’est pas sur la route avec les facultés affaiblies pouvant causer la mort durant le temps des fêtes. C’est aussi protéger notre communauté et rencontrer des gens formidables.

On vous le recommande sincèrement.

Brève histoire de l’opération Nez Rouge

C’est en 1984 que Jean-Marie De Koninck, eut l’idée d’accompagner les automobilistes à leur domicile avec leur voiture. Pourquoi le raccompagnement avec la voiture? C’est après une discussion avec un tenancier de bar qui lui fit remarquer que les gens n’aimaient laisser leur voiture sur place et préféraient majoritairement partir avec. Une tentative très dangereuse. Avec la collaboration des radios locales, du service de police et des différents partanaire, la première Opération Nez Rouge se déroulait durant la semaine des fêtes 1984.

Toute l’histoire ici!

 

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


X
Malcare WordPress Security