La méthodologie scoute

8 éléments essentiels du système d'autoéducation

La méthode scoute est un système essentiel pour la réalisation de la proposition éducative scoute. Elle est définie comme un système d’auto-éducation progressive, adapté à chaque groupe d’âge, et fondé sur l’interaction de huit éléments d’égale importance fonctionnant de manière cohérente et qui donnent au scoutisme son caractère unique.

« Le tout harmonieux formé de l’infini, de l’historique et du microscopique »

Lord Robert Baden-PowellFondateur du scoutisme

MILIEU IDÉAL pour appliquer la méthode scoute.

Permet au jeune de retourner à l’ESSENTIEL DE L’EXISTENCE.

APPRENDRE EN AGISSANT. Acquérir du savoir, du savoir-faire et du savoir-être.

Des EXPÉRIENCES, des aventures, des défis.

Faire de L’ESSAI-ERREUR.

Être un ACTEUR et non un spectateur.

Le jeune est l’ARTISAN et le premier responsable de sa progression.

Le jeune progresse À SON RYTHME et selon ses capacités.

Le jeune peut COMPTER SUR LES AUTRES pour l’aider dans sa progression.

Le jeune PARTICIPE À L’ÉVALUATION de sa progression.

La progression du jeune se concrétise par des ÉTAPES SYMBOLIQUES et des insignes de reconnaissance.

PARTENARIAT jeune-adulte éducatif.

L’adulte ACCOMPAGNE le jeune dans un processus d’auto-éducation.

Basé sur un RESPECT réciproque.

Chacun APPREND DE L’AUTRE.

Utilisation de SYMBOLES pour représenter une réalité complexe.

Chaque branche a un CADRE SYMBOLIQUE spécifique.

Permet de renforcer la COHÉSION dans le groupe.

Peut faire référence à L’AVENTURE, L’EXPLORATION, LA DÉBROUILLARDISE, etc.

C’est L’ÉLÉMENT DE BASE de l’unité scoute.

Le jeune apprendra en grands et PETITS GROUPES.

Chacun y apporte ses COMPÉTENCES et CONNAISSANCES.

La promesse est un acte PERSONNEL.

Elles sont fondées sur des VALEURS de référence.

La formule en usage peut être personnalisée, tant qu’elle encourage le principe d’un épanouissement personnel, social et spirituel.

Le jeune s’engage comme CITOYEN dans sa communauté.

Tisse des liens avec son ENTOURAGE.

Participe à des activités communautaires pour créer un MONDE MEILLEUR.

JE: volontariat, d’auto-éducation, de développement et d’engagement personnels.

SUIS: savoir-être.

PICASSO: champs de développement (Physique, Intellectuel, Caractère, Affectif, Spirituel et Social).

Descriptions

PHYSIQUE

Objectifs Éducatifs: Intégrer l’activité physique à son quotidien en y prenant plaisir.

Défis Personnels: Pratiquer un sport régulièrement

INTELLECTUEL

Objectifs Éducatifs: Démontrer de la curiosité et l’envie d’enrichir ses connaissances et compétences en trouvant les moyens pour y parvenir.

Défis Personnels: Analyser mon potentiel, mes aptitudes et mes intérêts et développer un plan plus précis au sujet de ma future profession.

CARACTÈRE

Objectifs Éducatifs: S’investir dans des projets auxquels on croit et persévérer devant les obstacles rencontrés.

Défis Personnels: Être activement engagé dans un groupe travaillant pour l’intégration sociale au sein de ma communauté.

AFFECTIF

Objectifs Éducatifs: Bâtir et entretenir des relations d’amitié et de solidarité.

Défis Personnels: Organiser une activité récurrente à faire avec mes amis.

SPIRITUEL

Objectifs Éducatifs: Être capable de s’interroger et de donner un sens à ses expériences personnelles.

Défis Personnels: Développer une réflexion personnelles et évaluer mes expériences de manière à atteindre une foi plus significative, plus individuelle et plus engagée.

SOCIAL

Objectifs Éducatifs: Adopter des comportements socialement responsables afin d’assurer le respects de ses propres droits et ceux des autres.

Défis Personnels: Être plus assuré dans la défense de mes droits et ceux des autres.

La loi scoute et ses 10 articles

Le scout mérite et fait CONFIANCE

Le scout combat pour la JUSTICE

Le scout PARTAGE avec tous

Le scout est FRÈRE de tous

Le scout protège la VIE

Le scout fait ÉQUIPE

Le scout fait tout de son MIEUX

Le scout répand la JOIE

Le scout RESPECTE le travail

Le scout est MAÎTRE de lui-même

La méthodologie du projet chez les scouts

L’année scoute se divise en cycles qui correspondent généralement à trois, quatre ou cinq grands projets, qui se composent de plusieurs petits projets, et qui se terminent généralement par un camp.

À cette étape, chaque jeune apprend à imaginer la finalité du processus, à exprimer ses idées et à établir des buts personnels.

Le choix d’un projet se fait idéalement par consensus. Un bon choix rallie toute l’unité et engage chacun à prendre part à toutes les étapes.

Le I, qui signifie intervenir et intégrer, fait référence aux responsabilités éducatives des animateurs. Leur intervention doit être stratégique, en faisant le pont entre la pédagogie par projet et la pédagogie par objectifs.

Cette étape consiste à ce que chaque jeune prenne part à des responsabilités dans le projet. C’est là où il devra faire appel à ses connaissances, mais aussi à ses camarades pour l’aider à créer une partie du projet.

Réaliser le projet est souvent ce que les jeunes préfèrent le plus, car c’est l’aboutissement de tous ces efforts de préparation. C’est un excellent moment pour observer ses jeunes et en tirer des conclusions constructives pour les prochaines réunions ou pour établir une programmation différente. Somme toute, il faut s’amuser et valoriser les jeunes durant les différentes activités.

L’évaluation prend la forme d’une discussion et d’une réflexion structurée, où les jeunes peuvent s’exprimer, identifier les éléments à modifier et établir une voie à suivre pour eux-mêmes et pour le groupe.

lle donne un sens aux expériences, en permettant de  mieux comprendre les réussites et les échecs.

La fête est un moment de réjouissance destiné à souligner les efforts de chacun et la réussite du projet. C’est également le point de départ d’un nouveau projet. En célébrant ensemble une réussite, on se motive pour entreprendre de nouveaux projets.

C’est ainsi que, dans le cercle de la pédagogie du projet, l’élément « fêter » annonce un nouveau « vouloir », qui permettra à chacun de relever d’autres défis et d’aller plus loin dans sa progression.

*Tiré du site internet de l’association des scouts du Canada

X
Malcare WordPress Security